Mon parcours

Après dix années de parcours comme Juriste en Droit Social en France et aux Pays-Bas, j'effectue une reconversion à Bruxelles dans l'Education Spécialisée, puis complète ma formation par une Spécialisation en Systémique et Interventions Psychosociales en 2013.

Travaillant depuis 2006 dans l'accueil de la relation Enfant-Parent, la prévention des troubles de la relation précoce et le soutien à la parentalité, j'interviens auprès de familles dans plusieurs institutions bruxelloises avant de m'installer en Wallonie.  

Musicienne, initiée à l'Art-thérapie, je collabore également avec des Musico-thérapeutes et des Théâtro-thérapeutes, favorisant les approches thérapeutiques psychocorporelles.

Formée aux Thérapies Brèves Systémiques au CPSE à Liège, je m'appuie principalement sur le modèle de l'Orientation Solution, développé entre autres par Yvonne Dolan et Steve de Shazer, ainsi que sur le modèle de l'Approche Narrative crée par Michael White et David Epston. 

Ceux-ci permettent  de dialoguer autrement sur les ressources masquées par le problème, tout en permettant à la personne de rester pleinement actrice du processus de changement.

J'utilise également la Thérapie de l'Acceptation et de l'Engagement (ACT) afin de permettre à chacun de développer sa flexibilité psychique.  

Co-gestionnaire du Lieu de Rencontre Enfants-Parents "Le Petit Chemin" à Wavre soutenu par l'ONE, j'utilise le "Jeu" comme média relationnel et thérapeutique ; En ce sens, je participe en 2016 à la fondation du Centre E.P.F. (Enfants-Parents-Familles) à Wavre. 

Mobilisée par les situations d'épuisement professionnel chez les travailleurs sociaux, je supervise en parallèle des étudiants en Education spécialisée, des professionnels de l'enfance, de la relation d'aide et notamment des psychomotricien(ne)s de par mon affection pour les apports de la psychomotricité relationnelle (Aucouturier). Pour accompagner au mieux ces professionnels et leurs publics, je rejoins en 2018 l'équipe de l'asbl L'Albatros et y dispense des formations afin d'outiller autrement les travailleurs psychosociaux.

Pour les supervisions cliniques, comme pour les consultations thérapeutiques, je considère le problème de la personne d'un point de vue Systémique, fonctionnaliste et constructiviste, c'est à dire en respectant les représentations et fonctionnements de chacun et en tenant compte du problème dans sa globalité, afin d'élargir les possibilités de compréhension et d'action face à une difficulté ou une souffrance.

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now